AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Et je tape, tape, tape ... c'est ma façon d'aimer [Aurora et Olivia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Gabriel S. Rahway






✗ j'ai posté : 41 ✗ drachmes : 35 ✗ enfant de : Arès ✗ je suis : En couple ✗ je suis disponible : libre
✗ on me connait sous : aaaaa ✗ je ressemble à : Andrew garfield ✗ ceci appartient à : bazzart ou tumblr


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Et je tape, tape, tape ... c'est ma façon d'aimer [Aurora et Olivia] Sam 27 Juil - 14:21


Gaby, Olivia et Aurora
Et je tape, tape, tape ... c'est ma façon d'aimer



Le week-end ... Certes pour les demi-dieux ce n'était pas synonyme de tant de repos que ça, il y avait toujours des activités à la colonie, mais c'était grandement allégé et pour la plupart d'entres elles, facultatifs. Il n'était donc pas rare de voir certains faire des grasses matinées, prendre leurs temps pour se reposer et pour eux, pour Gab lui, c'était toujours l'occasion de faire quelque pitrerie où bien de s'amuser.

Ce matin-là, il était à peine huit heures lorsqu'il se réveilla et de bonne humeur. Pour une fois, ce qui était rare depuis de nombreux jours, pas de cauchemars, pas de nuits agitées, d'insomnies où autres ... Il se sentait en pleine forme. Autour de lui, les rideaux étaient encore tirés et la plupart de ses frères et soeurs dormaient encore. Il hésita quelques instants de sauter sur certains d'entres eux, mais ça lui sembla tôt et il décida de leurs laisser un petit sursis, il n'était pas si vache, enfin si ... Mais pour une fois il fut sage ! Le temps pour lui d'aller prendre sa douche et de se s'habiller. Direction ensuite le réfectoire. Il n'y avait pas tous les demi-dieux présent, seulement quelques-uns ce qui en faisait manger seul à leurs tables à exception prête de certains qui se risquaient à manger sur une autre table, le week-end cela arrivait, que la leurs avec des amis où plus,...

Son regard se crispa grandement lorsqu'il aperçut Candice à sa table, entourée à gauche de Maya sa soeur, jusque là on ne peu plus normal, mais à droite d'un ... Fils de Némésis. Accessoirement c'était son petit-ami, mais Gabriel, dans sa jalousie refusait de l'admettre et de lui accorder ce titre. Comme si pour lui, c'était impensable et que cela ne pouvait se faire, très "moyen-âge" comme réflexion ...

Il s'installa à sa table où seul un de ses jeune frère y était. Il se doutait que les personnes dont il était proche dans le bungalow comme Aurora où Olivia étaient encore en train de dormir. Il fit la discussion avec le jeune frère, discutant d'entrainement de progression et pleins d'autres choses. Il était comme cela avec les plus jeunes, très proches de tous et faisant attention à eux. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher de jeter un oeil à la table des Apollon et vira au rouge lorsque Candice leva la main pour le saluer prêt à venir lui dire bonjour. Lui, il ne voulait pas croiser son gugus alors il ébouriffa les cheveux de son frère et se décida de finir son croissant sur le chemin du retour vers le bungalow.

"Fils d'abomination ..."

Il n'en serait pas fier de cette réflexion qu'il marmona à lui seul en chemin, mais sur le coup, ça venait tous seul. Il profita du soleil et de cette petite marche pour se calmer ceci-dit, c'était le week-end se rappela t'il et il n'allait laisser personne lui gacher cela. Il retrouva le sourire et une fois devant sa porte, il réfléchis doucement. Il voulait faire une entrée fracassante, mais surtout qui ferait le maximum de dégâts en terme de réveil. Il remarqua une épée posée à l'entrée et l'attrapa en prenant également la sienne avec un sourire roublard. Il regarda aussi l'heure, 9 H 00 désormais ... Il avait eu assez de sursit selon lui. Il entra à l'intérieur et se mit dans un premier temps à taper les lames l'une contre l'autre en faisant un boucan pas possible ...

"DEBOUT LES FEIGNASSES ! "

Certains sursautèrent, Gabriel se prit un premier coussin dans la tête, ce qui ne l'arrêta pas bien au contraire ... Il se dirigea vers les fenêtres dont il ouvrit les rideaux et reprit un temps son tambourinage avec les épées avant de se mettre à chanter ... D'autres coussins fusèrent, des répliques cinglantes aussi, mais lui ... Il était mort de rire et fier de sa bêtise. Il faisait souvent ce genre de choses, étant assez joviale avec ses frères et soeurs. Au bout de Cinq minutes il s'arrêta finalement alors que les premiers se levaient et se jeta sur le lit à côté d'Olivia, sa protégée, la mine tout fier.

" c'était pas mal non tu en penses quoi ? Après, je reconnais que des casseroles ça aurait été plus efficace, mais bon ... la prochaine fois "

Il lui fit un clin d'oeil, mais ne regarda pas si son expression était amusée où en colère, après tout le but était de la faire se lever elle aussi. Il cherchait du coin de l'oeil Aurora qui ne semblait pas avoir bougée ... Il soupira et attrapa un coussin qu'il lança dans sa direction et visa juste.

" Mon spectacle n'est pas gratuit, ça vaut aussi pour toi de te lever chère grande-soeur"

Il croisa ses bras derrières sa tête et regarda le résultat et les autres qui s'activaient en le foudroyant de temps à autres du regard. Ce n'était pas grave, il assumait avec son air ravi de quelqu'un qui venait de s'offrir un cadeau.


∞everleigh

_________________
It might seem crazy what I'm about to say
Sunshine she's here, you can take away
I'm a hot air balloon that could go to space
With the air, like I don't care baby by the way. Because i'm Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et je tape, tape, tape ... c'est ma façon d'aimer [Aurora et Olivia] Dim 28 Juil - 19:47


Liv', Aurora et Gabriel
Et je tape, tape, tape ... c'est ma façon d'aimer



J'entendis un bruit au loin, comme si deux personnes étaient en train de s'affronter à l'épée. Plongée dans ma rêverie, je me fis la réflexion personnelle que j'étais probablement en train de rêver à mon prochain combat. Après tout, moi qui adorait me battre, je n'avais que ça en tête par moments. Je me retournai de bord, essayant de ne pas penser aux bruits de coups, qui semblaient si réels.

"DEBOUT LES FEIGNASSES ! "

La voix de Gabriel me fit prendre un saut, non mais, pourquoi ressentait-il le besoin de nous réveiller à cette heure là ?! J'étais bien moi toute confortable et endormie dans mon lit. Enragée, je pris mon oreiller et lui balança en pleine tête, un lancer parfaitement effectué ! Les professeurs de combats seraient fiers de moi, après tout, je ne suis pas la fille d'Arès pour rien. Mon très cher frère pris ensuite pour mission d'aller ouvrir tous les rideaux du bungalow, pour faire entrer la lumière et empêcher les derniers paresseux de dormir. Il chantait, dansait, faisait taper ses épées ensembles pendant que mes frères et sœurs l'insultait sans retenue. Ensuite, il se jeta sur le lit à côté du mien, qui était libre. Il avait l'air fier et je devais avoir l'air de vouloir le tuer.

"c'était pas mal non tu en penses quoi ? Après, je reconnais que des casseroles ça aurait été plus efficace, mais bon ... la prochaine fois"

Il me fit un clin d’œil mais, tellement frustrée par sa manière abrupte de nous réveiller, la seule chose que je pus faire fut de lui tirer la langue, d'une manière enfantine. Il se retourna de bord pour lancer un coussin à Aurora, qui dormait toujours profondément. Allez savoir pourquoi, cette fille avait un sommeil d'Enfer et rien n'arrivait à la réveiller ! Je n'ai jamais essayé de comprendre, mais, elle le vit plutôt bien je crois, c'est le genre de fille qui se fout de beaucoup de choses. Par exemple, l'opinion que les gens ont d'elle l'importe peu et ça, je trouve ça vraiment cool ! J'aimerais pouvoir être comme elle.

"Mon spectacle n'est pas gratuit, ça vaut aussi pour toi de te lever chère grande-soeur"

Là, Aurora s'était réveillée, en fureur même. Comme à son habitude. Elle était souvent de mauvaise humeur à son réveil, voilà pourquoi il ne fallait pas la provoquer. Mais là, elle était en train de crier après Gabriel, et c'était pas joli à voir. Pauvre moi qui était prise entre les deux. Qu'est-ce que j'avais fait pour mériter un traitement pareil ?

Une fois leur petite guerre terminée, je remarquai que plusieurs de nos frères et soeurs étaient déjà partis, nous laissant tous les trois seuls dans le bungalow pour régler nos petits "conflits". En fait, ce n'était pas grand chose puisque ce genre de mauvaises surprises arrivaient environ deux fois par semaine. Gabriel commençait la blague, me demandait mon avis, Aurora s'énervait, Gabriel la provoquait, je commençais à crier pour aucune raison précise (parce que ça m'amusait), Aurora s'énervait encore plus. Et, généralement, ça finissait en séance de câlins et de rire mais, c'est arrivé une ou deux fois où nous avons dû régler ces disputes sur le terrain d'entraînement.

"Gaby..?"

Le principal intéressé se retourna vers moi, l'air de demander ce que je lui voulais. Évidemment, Gabriel n'était pas l'enfant le plus perspicace de la famille, ça m'aurait donc étonnée qu'il comprenne immédiatement où je voulais en venir avec ma question.

"Retournes-toi. Je suis nue et j'aimerais vraiment m'habiller. S'il-te-plaît."

Le rouge lui monta aux joues, je ne crois pas qu'il s'en était rendu compte auparavant. Et, évidemment, il avait l'air très mal à l'aise avec la situation. Il se retourna et je pus enfiler un pull et une paire de jeans. Me dirigeant vers Aurora, je lui chuchota à l'oreille mon plan que j'avais eu le temps d'imaginer pendant que je me mettais des vêtements.

"Écoutes, j'ai une idée, quand il s'y attendra pas, donnes-moi un signal, on le chope et on le chatouilles à mort, ça te dit ?"

Je regardais Gabriel avec un sourire voulant tout dire, sans trop en divulguer. Je voulais qu'il ait un peu peur de nos représailles, sans toutefois savoir directement ce que nous allions lui faire.

"Toi mon petit chou, tu va en baver si jamais je décide de me venger, ça, c'est une promesse et je compte bien la tenir !"


∞everleigh
Revenir en haut Aller en bas
Aurora S. Morgan
Watch out for this girl


• 22 ans
• Aura' ou Morgan pour les intimes
• Alpha
• Chef du Bungalow d'Arès
• Dans une autre vie j'étais Roger rabbit
• Simple pensionnaire
• A l'écoute , gentille, polie , serviable , généreuse & audacieuse mais je suis aussi entêtée , rancunière , très susceptible , revancharde , arrogante et autoritaire
✗ j'ai posté : 358 ✗ drachmes : 139 ✗ j'occupe le poste de : Pensionnaire ✗ enfant de : Arès ✗ âge divin : 22 ans ✗ je suis : célibataire ✗ je suis disponible : Mathis / Cam' / Rowan
✗ on me connait sous : Snake ✗ je ressemble à : Alexis Le Trash ✗ ceci appartient à : MRM & Snake ✗ moi, schizophrène ? : avec Anri J. Tudor on se fait des discussions le soir, seuls , dans notre lit !


Voir le profil de l'utilisateurhttp://be-a-hero.forumactif.org/t557-aurora-s-morganhttp://be-a-hero.forumactif.org/t347-aurora-la-verite-engendre-la-hainehttp://be-a-hero.forumactif.org/t340-aurora-la-verite-engendre-la-haine
MessageSujet: Re: Et je tape, tape, tape ... c'est ma façon d'aimer [Aurora et Olivia] Dim 28 Juil - 21:29




Et je tape , tape, tape ... c'est ma façon d'aimer
Épées qui s’entrechoquent, coussin qui font des vol planés dans la grande pièce qui nous sert de dortoirs, noms d’oiseaux qui fusent à tout vas, tel fut le réveil que je vécus. J’entendais très bien tout ce qui se disait mais ma conscience refusait quand même de me laisser ouvrir les yeux. J’étais éreintée, fatiguée jusqu’à la moelle des os. Je passais tellement plus de temps au camp d’entrainement que toute cette joyeuse fratrie, qu’ils avaient du mal à comprendre que j’ai un réel besoin de repos. Je restais donc immobile dans mon lit en essayant de faire abstraction du boucan qui faisait rage dans le bungalow. Normalement, en tant que chef, j’aurais du les ramené à la raison et les forcer à se calmer mais je me dis qu’ils avaient besoin eux aussi de leurs parts d’amusement. J’inspirais profondément, repartant dans mes revenir nocturnes. Mais c’était sans compter sur mon petit protégé, Gabriel. Je reçu un coussin en pleine face ainsi qu’une de ses traditionnelle remontrance.

-Mon spectacle n'est pas gratuit, ça vaut aussi pour toi de te lever chère grande-sœur.

Bon c’était la phrase de trop, j’ouvris les yeux et me retournais vers Gabriel en le fusillant du regard. Ça allait encore se passer comme d’habitude. J’allais commencer à l’engueuler pour ne pas m’avoir laissé dormir tranquillement, il allait me répondre de façon à ce que je m’énerve et je m’énerverais comme d’habitude. Cependant, même si j’étais consciente que ça allait se passer comme ça, je ne fis rien pour l’éviter.

-Je vais bien finir par avoir ta peau petit moucheron !! T’es pire qu’un moustique qui rode près de mon oreille la nuit, une vraie chiantise sur patte !

Les joies de m’avoir au réveil. Je l’aimais beaucoup ce petit moucheron, vraiment, mais là j’avais vraiment mais vraiment besoin de mes heures de sommeilles manquantes. Il rétorqua que je n’avais pas à jouer la belle au bois dormant alors que tout le monde était réveillé et je lui rétorquais d’aller se faire voir. Je n’étais réellement pas de bonne humeur ce matin, en fait, j’avais une envie de les égorger tous un par un comme jamais je ne l’avais eu auparavant. Je vis non loin de Gabriel qu’Olivia, ma petite sœur chérie, semblait complètement anéantie de se retrouver entre nous deux et je décidais de calmer le jeu. Je sortis de mes draps, les cheveux en bataille, à peine habillée d’un petit ensemble short et débardeur en soie agrémenté de dentelle. Je m’approchais de mon petit frère et embrassais son front.

-Tu es casse-pied petit frère mais je t’aime quand même.
-Gaby..?


Je posais mes iris bleus sur la jolie blonde qui me faisait face et Gabriel se tourna vers elle. Ils étaient tellement proche ces deux-là qu’on aurait dit des jumeaux ou des siamois. Cette réflexion m’arracha un sourire qui améliora un peu mon humeur du jour. Observant un peu plus ma petite sœur, je vis qu’elle tentait de lui faire comprendre quelques choses , je retournais alors près de mon lit, je ramassais le coussin qui avait fusé en ma direction et le déposais au fond de mon matelas. Je commençais à mettre en ordre mes draps lorsque j’entendis Olivia dire à notre demi-frère :

-Retournes-toi. Je suis nue et j'aimerais vraiment m'habiller. S'il-te-plaît.

Je souris à nouveau en imaginant le rouge montant aux joues de ce petit homme qu’était Gabriel. Je lui jetais un coup d’œil furtif et vit que j’avais juste ce qui me fit sourire de plus belle. Je pris l’oreiller qui appartenait à un autre de nos frères et sœurs et le replaçait sur son lit. Je fis de même pour les différents objets qui avaient volés dans toute la pièce. Ca faisait partie de mon rôle de m’assurer que tout était en ordre dans cet endroit qui nous était réservé. Je m’apprêtais à revenir prêt de mon armoire afin d’habiller plus décemment mais Olivia m’intercepta.

-Écoutes, j'ai une idée, quand il s'y attendra pas, donnes-moi un signal, on le chope et on le chatouille à mort, ça te dit ?
-Evidemment !


Je lui servis un autre de mes splendides sourires suivi d’un clin d’oeil qui voulaient en dire beaucoup puis elle se retourna vers notre fauteur de trouble. Ils étaient mignons tous les deux, je les adorais du plus profond de mon cœur.

-Toi mon petit chou, tu vas en baver si jamais je décide de me venger, ça, c'est une promesse et je compte bien la tenir !
-Je pense que tu devrais l’écouter Gabi’, parce que si je m’y mets aussi je suis pas sûre que tu en ressorte vivant.


Je laissais échapper un rire cristallin qui tranchait toujours autant avec ma réputation de guerrière sanguinaire à l’image de notre père, car il était d’une douceur qu’il était difficile de me connaitre. Je m’approchais de mon lit et sélectionnais avec soin une robe fluide bariolée de couleur. Gabriel était tourné vers Olivia, un air de défit sur le visage. Je souris à nouveau et profitais qu’il ne me regarde pour m’habiller. Je pliais ensuite mes vêtements de lui et les glissais sous mon oreiller. Je plantais mon regard dans celui d’Olivia et lui fit un signe du pouce signifiant « ok, on y va ! » et toutes deux, dans un même élan, nous jetâmes sur notre pauvre petit frère. Nous rigolions comme des fous. Il se tortillait comme une anguille sous nos doigts alors que nous nous acharnions sur lui sans une once de remord. On se vengeait nous aussi. J’aimais beaucoup ces petits moments avec eux car, en ces instants, j’oubliais que ma famille mortelle comme divine ne pensait pas à moi. J’oubliais que je t’étais presque une totale orpheline. Ils me mettaient du baume au cœur et je ne cessais de les en remercier car il n’y avait que eux qui en été capables. C’était les meilleurs petits frères et sœurs que j’avais et pour rien au monde je n’aurais voulu les échanger. Certes Gabriel avait ce petit défaut de toujours réussir à m’énerver au réveil mais je ne lui en voulais pas. C’était comme ça et ça m’allait très bien. Tout sourire, j’arrêtais mes chatouilles voyant qu’il avait du mal à respirer tellement il riait.

-Ça t’apprendra petit puceron a t’en prendre à nous , naméoh !


© charney


_________________
____________________________________


Présence Réduite ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Et je tape, tape, tape ... c'est ma façon d'aimer [Aurora et Olivia]

Revenir en haut Aller en bas
 

Et je tape, tape, tape ... c'est ma façon d'aimer [Aurora et Olivia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KEEP CALM & BE A HERO :: CAMP HALF-BLOOD :: Bungalows :: Arès-